20 juillet 2016 : Aujourd’hui, les treize premiers ministres du Canada se rencontrent à Whitehorse (Yukon) pour la rencontre du Conseil de la Fédération. Le groupe d’intervention action santé (GIAS), coalition canadienne composée de 41 organismes de la santé, a fait parvenir une lettre aux premiers ministres pour leur demander de prioriser les soins de santé. Le GIAS a aussi envoyé une copie de leur déclaration Le modèle canadien : Accélérer l’innovation et améliorer le rendement du système de santé.

Cette déclaration aborde des questions importantes, telles que : l’accès au soin rapide ; la population qui vieillit, souvent avec des problèmes de santé chronique, les divers besoins de santé de nos populations ; les soins de santé dans nos communautés ; et, finalement, les pressions financières sur tous les niveaux du gouvernement. Les recommandations du GIAS visent à encourager la collaboration, à promouvoir le sens de responsabilité, à mesurer la performance et à améliorer l’efficacité par le biais d’investissements stratégiques.

« Nous sommes inquiets que les changements unilatéraux faits par le gouvernement fédéral aient déstabilisé le système, miné la confiance et compliqué les défis auxquels les provinces et les territoires font face pour répondre à leurs besoins uniques et évolutifs en matière de santé d’une population vieillissante et diversifiée », dit Michael Brennan, coprésident du GIAS. « Le gouvernement fédéral devrait contribuer une part de financement stable et égale à au moins 25% des dépenses provinciales et territoriales en services de santé. Il devrait aussi examiner le concept de Transfert complémentaire démographique alloué en fonction du poids combiné de la composition par l’âge et le sexe de la population d’une province par rapport au profil des dépenses en santé dans ces tranches spécifiques d’âge et de sexe », continue-t-il.

Le Groupe a fait valoir aux premiers ministres que l’innovation en santé est importante afin de faire des découvertes qui permettra de réduire les couts et améliorer la santé. Le GIAS espère voir une plus grande collaboration avec le groupe de travail sur l’innovation en santé créé par le Conseil de la Fédération. Les Canadiens partout à travers le pays font face aux mêmes problèmes avec leurs systèmes de santé. Il est donc clair qu’une approche unifiée et qu’une plus grande collaboration est primordiale.

« Certains de nos membres ont déjà travaillé avec le groupe de travail sur l’innovation des Soins de Santé du Conseil ainsi qu’avec son coprésident, le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall. Nous encourageons donc le Conseil à poursuivre cette initiative, continuer le dialogue et de partager les résultats avec le public et les parties prenantes. » a déclaré Madame Ondina Love, coprésidente du GIAS.
Afin de faire plus de progrès, le Conseil doit travailler avec le gouvernement fédéral et les parties prenantes dans le secteur de la santé. Le GIAS représente ces parties prenantes, avec plus de 650 000 personnes qui oeuvrent dans le secteur de la santé. Nous connaissons ce secteur, ces défis. Nous sommes prêts à travailler tous les gouvernements pour revitaliser le système de santé au Canada.
Le modèle canadien : Accélérer l’innovation et améliorer le rendement du système de santé, mets de l’avant des propositions pour un système de santé basé sur la compassion, le consensus et la collaboration.

GIAS est une coalition pancanadienne d’organismes de santé présents dans tous les secteurs de la santé; des donneurs de soins, des institutions de santé de toutes les régions au pays. Tous nos membres se dévouent à la protection et au renforcement du système de santé au Canada, et ces organismes représentent plus de 650,000 personnes à travers le pays.

-30-

Pour plus d’information, veuillez contacter :
Charlotte Webber
Communications et relations publiques
Groupe d’intervention action santé
613-233-8906 | This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.